16/04/2014, le naufrage du Sewol.

MAJ 2022: Comme tous les 16 avril, la Corée du Sud se souvient de ce drame. Pas d’émission musicale. (article original sorti en 2020).

Petit rappel:

Fin avril 2014, le SEWOL, un navire coréen coule et emporte avec lui 314 étudiants coréens. Le propriétaire de ce navire avait modifié considérablement le bateau pour y accueillir plus de monde, de voitures et camions. Après enquête, d’autres documents ont prouvé que le bateau transportait deux fois plus de tonnages que ce qu’il devait. Alors qui est ce propriétaire? Ahae (nom d’artiste), un milliardaire dont personne ne connait le visage. Créateur d’une secte où 33 personnes sont mortes de manière suspecte, il va se faire connaitre où? En France! Mécène du Louvre et du château de Versailles et ayant acquit un hameau, il va réussir à exposer ses photos (sans intérêt) au jardin des Tuileries. Il est recherché pour détournement de fond et fraude fiscale en Corée du Sud. Son corps a soit disant été retrouvé dans un état de décomposition avancée en juin 2014, dans un verger!! Il y a une enquête sur le résultat des recherches ADN, et le pouvoir coréen pourrait y être mêlé… (à l’époque, les médias coréens avaient préféré s’acharner sur Bom (2ne1) pour une ancienne histoire d’importation illégale d’un médicament interdit en Corée du Sud. En clair, comment essayer d’étouffer une histoire).


Une journée pour se souvenir de tous ces gamins qui ont écouté les consignes de sécurité du personnel de bord, signant ainsi la fin de leur très courte vie.

Le 1er à quitter le bateau? Le capitaine. Il sera condamné à la peine capitale.

Ils étaient tous de la même école et étaient en route pour un voyage scolaire sur l’île de Jeju.

Je ne vais pas détailler tous les événements, car c’est une affaire très longue, complexe où l’état, les services de secours, l’armateur et beaucoup de gens sont impliqués.

La Corée Du Sud n’oubliera jamais, et certainement ne pardonnera jamais, d’avoir laissé mourir tous ces (ses) enfants.

Pour ce souvenir, je vous propose d’écouter trois chansons de groupes très connus, et ensuite de voir une série de documentaires sur cette catastrophe.

Je détaillerai avant les vidéos, si celles-ci sont dures. Il va s’en dire que de toute façon elles le seront toutes.

Ce n’est pas la première fois que je parle de cet événement, mais je pense qu’il faut mettre des images et des témoignages pour comprendre le choc, la tristesse et la colère des Sud Coréens.

Si vous êtes trop sensibles ou déprimés, passez votre chemin.

Je préviens qu’il n’y a aucune image visuellement déstabilisante.

Côté musique:

RED VELVET « One of these nights » (vostfr)

C’est une très belle chanson, et le MV est plein de codes et de symboles

BTS « Spring day » (vostfr)

Explication du MV de BTS (en anglais)

The Ark « The light » (vosta, mais vous pouvez mettre la traduction automatique sur la langue de votre choix)

Côté cinéma:

Beaucoup de films de fiction et de films documentaires sont sortis sur ce drame. A l’époque, la Présidente de Corée Du Sud était totalement absente. Sous les critiques, elle a fait une liste noir de plus de 10 000 artistes critiques et a totalement coupé les fonds du festival du film de Busan. Elle a également réduit en miette son président qui a été poursuivit pour fraudes (etc). Depuis, cet homme a totalement été réhabilité et la Présidente purge une peine de 25 ans de prisons (rien à voir avec ce drame).

6 ans après, il y a toujours des films et des documentaires qui demandent la vérité.

Côté documentaire:

Doc en vosta sur la chronologie du désastre:

Diving bell; the truth shall not sink (vosta)

Voici sûrement la vidéo la plus dure, puisqu’il s’agit des enfants qui se sont filmés. Tout commence par le rire, la dérision, ils évoquent Titanic, le fait qu’ils vont passer aux news et que les sauveteurs vont vite arriver, mais le temps passe… (Aucune image de mort)

Je ne mettrai aucune vidéo des parents, des textos échangés par les enfants avec leurs amis, profs ou parents, mais juste en hommage aux 304 victimes dont 250 élèves de la même école, une chanson faite uniquement de leurs noms.


Suite des chansons:

« YELLOW OCEAN » (Cheetah & Jung Sung Hwan) (Si vous êtes trop émotifs, passez cette chanson. Des parents sont dans la salle et c’est accompagné d’images de parents en pleurs. C’est en vosta, ce qui vous permettra de comprendre que l’émotion et la demande de justice était énorme en 2016, et que ça n’a pas changé.)

« ALWAYS REMEMBER » (TANY)

Pour ne pas oublier.

2 commentaires

  1. les2olibrius

    J’avais cliqué sur like mais je préfère écrire
    un commentaire. Cet article est nécessaire et je t’en remercie car ces informations et tes explications me touchent en tant que maman et grand-mère. Je n’ai ni l’intention ni besoin de voir beaucoup d’images car ton texte me suffit totalement pour imaginer l’indicible et le caractère injuste des faits vécus.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s