16/04/2014, le naufrage du Sewol.

Une journée pour se souvenir de tous ces gamins qui ont écouté les consignes de sécurité du personnel de bord, signant ainsi la fin de leur très courte vie.

Le 1er à quitter le bateau? Le capitaine. Il sera condamné à la peine capitale.

Ils étaient tous de la même école et étaient en route pour un voyage scolaire sur l’île de Jeju.

Je ne vais pas détailler tous les événements, car c’est une affaire très longue, complexe où l’état, les services de secours, l’armateur et beaucoup de gens sont impliqués.

La Corée Du Sud n’oubliera jamais, et certainement ne pardonnera jamais, d’avoir laissé mourir tous ces (ses) enfants.

Pour ce souvenir, je vous propose d’écouter trois chansons de groupes très connus, et ensuite de voir une série de documentaires sur cette catastrophe.

Je détaillerai avant les vidéos, si celles-ci sont dures. Il va s’en dire que de toute façon elles le seront toutes.

Ce n’est pas la première fois que je parle de cet événement, mais je pense qu’il faut mettre des images et des témoignages pour comprendre le choc, la tristesse et la colère des Sud Coréens.

Si vous êtes trop sensibles ou déprimés, passez votre chemin.

Je préviens qu’il n’y a aucune image visuellement déstabilisante.

Côté musique:

RED VELVET « One of these nights » (vostfr)

C’est une très belle chanson, et le MV est plein de codes et de symboles

BTS « Spring day » (vostfr)

Explication du MV de BTS (en anglais)

The Ark « The light » (vosta, mais vous pouvez mettre la traduction automatique sur la langue de votre choix)

Côté cinéma:

Beaucoup de films de fiction et de films documentaires sont sortis sur ce drame. A l’époque, la Présidente de Corée Du Sud était totalement absente. Sous les critiques, elle a fait une liste noir de plus de 10 000 artistes critiques et a totalement coupé les fonds du festival du film de Busan. Elle a également réduit en miette son président qui a été poursuivit pour fraudes (etc). Depuis, cet homme a totalement été réhabilité et la Présidente purge une peine de 25 ans de prisons (rien à voir avec ce drame).

6 ans après, il y a toujours des films et des documentaires qui demandent la vérité.

Côté documentaire:

Doc en vosta sur la chronologie du désastre:

Diving bell; the truth shall not sink (vosta)

Voici sûrement la vidéo la plus dure, puisqu’il s’agit des enfants qui se sont filmés. Tout commence par le rire, la dérision, ils évoquent Titanic, le fait qu’ils vont passer aux news et que les sauveteurs vont vite arriver, mais le temps passe… (Aucune image de mort)

Je ne mettrai aucune vidéo des parents, des textos échangés par les enfants avec leurs amis, profs ou parents, mais juste en hommage aux 304 victimes dont 250 élèves de la même école, une chanson faite uniquement de leurs noms.

Pour ne pas oublier.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s